Pauline Bazignan

Née en 1974. Vit et travaille à Paris 

 

DNSAP en 2005, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, France

 

Expositions personelles : 

 

2016 : Vulcano, CavuSpace, Berlin, Allemagne  (septembre/octobre).

Intérieur. Hespérides, Centre d’arts et de nature, Domaine de Chaumont-sur-Loire, France 

2015 : Planètes, Galerie Pixi - Marie Victoire Poliakoff, Paris

2014 : La Même Ligne, travaux récents, atelier, Paris

2010 : Mur, œuvres sur papier, atelier, Paris

2007 : L’escalier, CulturesFrance, Paris

2006 : Souviens-toi que le Temps est un joueur avide, galerie Apnée, Paris

2005 : Galerie droite, Ensba, Paris

2003 : Galerie gauche, Ensba, Paris

2001 : Tableaux dans un appartement en travaux, Grégoire et Ingrid Heuzé, Paris

1999 : Librairie galerie Racine, Paris

 

Expositions collectives : 

 

2016 : Still Lifes {de silencieuses natures}, Pauline Bazignan, Jean Dubuffet, Giuseppe Penone, Luzia Simons.

Ma Galerie Samuel Le Paire, Paris, France

Geste(s), galerie première œuvre, Paris, France

Salon Zürcher, New York, USA

True Mirror, espace Commines, Paris, France

8ème saison d’art de Chaumont-sur-Loire, Andy Goldsworthy, El Anatsui, Giuseppe Penone, Marc Couturier, 

Cai Guo-Qiang, Wang Keping, Lee Bae, Pauline Bazignan, Yamou, Domaine de Chaumont-sur-Loire, France

Regards sur la planète, commissariat Anne Malherbe, DDessin, Atelier Richelieu, Paris, France

Métamorphoses, garage Turenne, Paris, France

Cachet de la poste faisant foi, Fondation Hippocrène, Villa Mallet-Stevens, Paris, France

2015 : Le Noël des artistes, Pop-up shop, Galerie Pixi Marie Victoire Poliakoff, Paris

Art is Hope, commissariat René-Julien Praz, PIASA, Paris

Une galerie, un regard III, Galerie Pixi Marie Victoire Poliakoff, Paris

Kaolin, commissariat : Marianne Derrien, galerie Emmanuel Hervé, Paris

 

 

Fragilités, galerie première œuvre, Paris

Cadavre exquis, ascenseur du Beffroi, Montrouge

Un monde léger et profond. Carte blanche à Stéphane Corréard, Art Up ! Grand Palais, Lille 

2014 : Ich geh’in den Tannenwald, denn meine Pillen wirken bald, Projektraum Ventilator 24, Berlin

Première œuvre, le Hangar, Montrouge

Exposition de la vente aux enchères du 59è Salon de Montrouge, Le Beffroi, Montrouge

Une galerie, un regard - Part II, galerie Pixi Marie Victoire Poliakoff, Paris

59è Salon de Montrouge, commissariat Stéphane Corréard, scénographie matali crasset, 

Le Beffroi, Montrouge

2011 :  Etats de cœur (titre provisoire), Kunstraum Kreuzberg Bethanien, Berlin

2007 :  Countdown, avec Alexine Chanel, Mars, projet inaugural, Berlin

2006 : A l’instant précisément, commissariat : Dominique Gauthier, Carré des arts,       

Salon du Livre, Paris

2005 : Peinture&Sculpture, avec Dalila Dalléas, Friche&nous la paix, Workshop22, Paris

2004 : Deux demi-murs et demi, atelier Gauthier, Ensba, Paris

 

Collections : 

 

Ville de Montrouge

Collections privées

 

Publications : 

 

2015 : Catalogue Art is Hope 

Influences printemps été 2016, PremièreVision designs, février 

Catalogue Art up !

Le Journal des Arts, tiré à part Art up !, n°428,

30 janvier 

2014 : Catalogue vente aux enchères du 59è Salon de Montrouge

Le Parisien, Mercredi 30 avril 

Catalogue du 59è Salon de Montrouge, édition ville de Montrouge

2007 : Textes (carnets) 2005, éditions CulturesFrance

Diplômés 2005, éditions Ecole nationale supérieure des beaux-arts, Paris,

2006 : Femmes artistes/artistes femmes, bdap : Kunstbulletin du Bureau des Arts Plastiques,       

Ambassade de France à Berlin, n°20

Autres :

 

2015 : Salon Première Vision, Parc des expositions Paris Nord Villepinte

2013 : Maquettes de tapis (dessin / couleur / matière) pour la Manufacture Cogolin

2004 : Bourse d’aide aux projets (Dnsap), Ensba

Formation en lithographie, atelier A fleur de pierre, Paris

2002 : Dessins à la craie pour Dries Van Noten, Men’s collection A/W 2002/2003, 

Catwalk project with Ecole nationale supérieure des beaux-arts, Paris

2000 : Illustration du recueil de J.-C. Antock Barbara ah H, ode à Barbara Hendrix

1999 : Illustration du recueil de poèmes de J.-C. Antock Elle radiance

Résidence :

2016 : Les Moulins de Paillard, centre d’art contemporain, Poncé-sur-le-Loir, France

 

La répétition, l’introspection, le rituel... Le travail de Pauline Bazignan a, depuis ses études à l’École des Beaux-Arts de Paris, pris une dimension presque spirituelle en se concentrant sur le geste incarné dans des cercles concentriques, une façon pour elle de prendre le temps de s’immerger de façon hypnotique dans la matière. La fleur est un thème récurrent pour l’artiste mais il ne s’agit pas d’une réduction narrative ou symbolique à la fleur en tant que telle mais d’une concentration sur une manifestation frappante de simplicité et de puissance. Le geste comme trace-présence dans le monde vient s’incarner dans la rugosité du papier. Il ne s’agit pas d’une poésie bucolique mais d’une force unissant une double incarnation physique et terrestre ainsi qu’aérienne et spirituelle. John Cage se demandait «s’il (existe) plus grand héros que la moindre plante qui pousse ? ». De la même façon qu’une graine contient la plante, le motif de la fleur chez Pauline Bazignan semble pouvoir contenir le monde. D’une façon un peu similaire, l’orange dénudée de son écorce frappe par sa force paradoxale. Cette fausse fragilité est un autre équilibre caractéristique de l’oeuvre de Pauline Bazignan. Passée à l’épreuve du feu, la sculpture apparaît comme une scorie du monde pour en rendre possible la renaissance.

2014, acrylique et encre de Chine sur papier Heritage woodfree 100g, 114 x 83 cm