Alexandra Roussopoulos

Née en 1969, a la triple nationalité française, suisse et grecque. 

Commence ses études à Londres (Heatherley’s school of Art et Camberwell School of Art), est admise ensuite à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. 

 

1996-1999 : Un univers propre à chaque couleur est créé autour de trois grandes séries de peintures (rouge, vert, bleu).

Recherches sur la couleur et la matière, application de la peinture sur papier marouflé sur toile.

Expérimentations dans des carnets-livres. Premières présentations du travail : Participation aux Rencontres 96, à l’invitation de Jan Voss à la galerie Julio Gonzalez, à Arcueil.
Rencontre décisive avec Marie Cornette et Aldo Pajarin, première exposition personnelle à la galerie Cornette-Pajarin rue du Roi de Sicile à Paris en 1998. Exposition collective à la Galerie Studio de l’Image, à Paris. Première exposition à l’étranger en 1999 à galerie Planque, à Lausanne en Suisse. 

 

2000 : Correspondances, Fondation Carzou, Manosque.
Galerie 29, Evian.
Novembre à Vitry, Galerie Municipale de Vitry.

2001: Ambassade de Suisse, Paris, France.
Domaine du Tremblay, Le Tremblay-sur-Mauldre.

2002: Correspondances, Musée Colette, Saint Sauveur en Puisaye.
Ecole Spéciale d’Architecture, Paris.
Galerie municipale, Vitry-sur-Seine.
Galerie Grande Fontaine, Sion, Suisse.
Collection d’art contemporain de la ville de Vitry-sur-Seine.

2003 : Museo Amadeo De Souza, Amarante, Portugal
Monasterio de San Cugat del Valles, Catalogne, Espagne
Salon d’art contemporain de Montrouge

2004 : Galerie Pixi-Marie-Victoire Poliakoff, Paris
Galerie de l’Aiguillage, Paris
Récidives,  Ecole Spéciale d’Architecture, Paris

2005 : Centre d’art contemporain, ville de Mourenx
Légèreté galerie Pixi-Marie Victoire Poliakoff, Paris

2006 : Galerie Pixi-Marie-Victoire Poliakoff, Paris.
Art Paris, Grand Palais, Paris.
Galerie Grande Fontaine, Sion, Suisse.
Paris-Spetses, Fondation Hellénique, Paris.
Paris-Spetses, Galerie Victor Sfez, Paris.
Format Peinture, Maison des Arts et de la culture André Malraux, Créteil.
À la Trace, Galerie Kamchatka, Paris.

2007 : Galerie du Montparnasse avec Benjamin Swaim, Paris.
Art protects, galerie Yvon Lambert, Paris.
Fiac 2007, Grand Palais, Paris.
Galerie Astrolavos, Athènes, Grèce.
Merci, Galerie Pixi-Marie-Victoire Poliakoff, Paris.

Unfair exhibition, Athènes, Grèce.

2008-2013 : Les peintures-formes investissent des lieux imaginaires, occupent le réel en images (archives

historiques,oeuvres d’art, topographies…), 

s’accrochentaux murs d’architectures minimalistes ou baroques et interfèrent dans les accrochages des musées ou des expositions d’autres artistes. Elles se projettent dans des projets inaccessibles, non réalisés ou trop grands pour être construits.

Peintures murales dans le foyer d’immigrés Aftam réalisées avec les résidents et l’association Unicités en 2008.

Invitation de Marie-Fabienne Aymon à exposer à la Fondation Louis Moret à Martigny avec Martin Mc Nulty.
Une monographie Alexandra Roussopoulos est Co-éditée en 2008 par la Fondation Louis Moret et la galerie Pixi-Marie-Victoire Poliakoff avec le soutien financier du Conseil de la culture de l’Etat du Valais, elle est réalisée et conçue par Maxime Tétard (les graphicants) et accompagnée des textes d’Elisabeth Lebovici et Brooks Adams.

Reçoit le prix d'arts visuels de la Fondation René Liechti en Suisse en 2010. Exposition à la Cité Radieuse de Le Corbusier et à l’Art dans les Chapelles. Les formes deviennent architectures et explorent un espace tridimentionnel. Collaboration avec les architectes-paysagistes Bernard Chapuis et Georges Vafias au Parc Mosaïc de Lille. À partir de 2010, enseigne la peinture à Prép’art, école qui prépare les étudiants aux concours des écoles d’art. Rencontre avec Yvon Nouzille qui créé le centre d’art APDV et place l’action artistique au cœur de la réalité sociale, dans les espaces publics (loges…) des zones d’habitation à loyer modéré. Participe en 2011 à l’exposition Bonjour, organisée par APDV. Résidences d’artiste, invitée par Brane Kovic en Slovénie, par Isabel duperray à Chamalot en Corrèze et par John Mc Hugh à Achill Heinrich Böll Cottage en Irlande. Chacun de ces séjours a laissé une forte empreinte sur le travail.

Rencontre Julien Bézille, première exposition personnelle aux débuts de la galerie Scrawitch, carte blanche à Catherine Ferbos-Nakov, commissaire indépendant, première d’une série de futures collaborations. Résidence d’artiste en Chine à Zhang Jiajie pendant un mois avec une trentaine d’artistes internationnaux. Utilisation lors de ce séjour d’un papier de riz qui voile et filtre les couleurs jusqu’à les faire disparaître parfois. Retour au tableau et au châssis traditionnel, la dernière série de peintures réinterroge un équilibre pictural à travers les notions de composition, surface, profondeur et matière.

Avec le temps les œuvres témoignent de plus en plus de l’importance du lien aux autres.


Ses œuvres sont reproduites dans plusieurs catalogues d’expositions personnelles et collectives et figurent dans la partie contemporaine du Livre libre. (Les cahiers dessinés 2010). Une monographie, Forma Fabulis, est éditée en 2011 par Frédéric Pajak aux Editions Noir sur Blanc, dans la collection les cahiers dessinés (réalisation : Lea Lund/ textes : Brooks Adams, Elisabeth Lebovici, Natacha Nataf, Emmanuelle Lequeux / entretien avec Marie-Fabienne Aymon).

 


 

2008 : Fondation Louis Moret, Martigny, Suisse.
Galerie Pixi-Marie-Victoire Poliakoff, Paris.

Villa Bernasconi, Grand-Lancy, Suisse Do I know you ? Urban Gallery, Marseille.
Galerija Artes, Medana, Slovénie.
LREI Art Auction, New-York, USA.
Vente d’art contemporain au profit de Aides, Drouot. Montaigne, sous le parrainage de Sophie Calle, Paris.

L’étrange beauté du monde, invitée par Frédéric Pajak and Lea Lund, Villa Bernasconi, Grand-Lancy, Suisse.
Achat de l’Etat du Valais.

2009 : Galerie Davel 14, Cully, Suisse.
Rencontres n°33, La Vigie, Nîmes.
Papier Machine, Galerie Kamchatka, Paris.
Sélection prix Mourlot, galerie de l'ESBAM, Marseille.
Vendanges de Printemps, Chamalot, Corrèze.
Mauvais Genre, co-commissariat avec Isabel Duperray, Galerie Petit Maroc, St-Nazaire.

2010 : Avenir incertain, utopies multiples, Galerie Pixi-Marie-Victoire Poliakoff, Paris.
Là-haut, invitée par Bernjamin Swaim, le Sphinx, Paris
Espace Inventé, Espace Rachel Debreuve, Auxerre.
Transfrontaliers, commissariat d'exposition Philippe Cyroulnik, Hôtel de Ville, Sochaux Dialogue d’Artistes Blanc sur Fond Blanc, Galerie Pixi-Marie-Victoire Poliakoff, Paris.
Pas du jeu, commissariat d'exposition Véronique Ribordy, le Manoir, Martigny, Suisse.
Le loft Sévigné, Paris.

2011 : Supercalifragilistic, Fondation Louis Moret, Martigny, Suisse.
Dépeindre, 6b, Saint-Denis 
La nuit remue, galerie Episodique.

2012 : Les châteaux ambulants, Galerie scrawitch, Paris.
Hôtel Pullman, Zhang Jiaje, Chine.
Cent papiers et autres formes migrantes, LAC, commissariat Véronique Ribordy, Vevey, Suisse.

2013 : Gallery Moos, Toronto, Canada
Home sweet home, commissariat d'exposition Anne Destival et Callisto Mc Nulty, Londres, Angleterre
Galerie Episodique, Conversation avec Serge Poliakoff, Paris.
Yard Gallery à Shanghai et Hangzhou Tower Shopping Center, Chine.
2 to 1, avec Martin Mc Nulty, Chez Eric Bauer, rue de Grenelle, Paris.
Constellations, à l’occasion de la Nuit Blanche, galerie Épisodique, Paris.

2014 : Dépaysages, seconde exposition personnelle à la galerie Scrawitch, Paris

"Une galerie, un regard - Part I", Galerie Pixi, Marie Victoire Poliakoff, Paris

2015 : "Une galerie, un regard - Part II", Galerie Pixi, Marie Victoire Poliakoff, Paris

"Une galerie, un regard - Part III", Galerie Pixi.

2016 : "Main à Main" avec Judith Espinas à la Galerie Pixi, Marie Victoire Poliakoff.